GAUFRES

Gaufres, ou Gauffres, j'ai eu un doute quand j'ai voulu écrire le mot.. Alors j'ai cherché, et je me suis rendue compte que les deux étaient corrects...

Donc j'ai été dans ce bon vieux dictionnaire Larousse®, et c'est avec un seul "F" qu'il est écrit. Donc j'ai gardé cette orthographe.

Suite a ces petites recherches, j'ai voulu en savoir plus. D'où ça vient ces petites douceurs moelleuses souvent servies en petit déjeuner ou en goûter ?

Selon la légende, les gaufres dateraient du moyen âge, et auraient été inventées par une confrérie d'hommes appelée "les oublieurs". Fabriquées à l'origine entre deux plaques de fer, ornées d'images religieuses, elles étaient de suite, après la cuisson roulées pour donner une sorte de cigarette russe faisant apparaître ces dessins d'église. Les oublieurs les vendaient ensuite dans la rue près des églises.

Ce ne sera qu'au XIIIe siècle qu’un forgeron créera ce moule en fer, creusé d'alvéoles.
Les gaufres resteront pendant longtemps une base salée, faite de farine et d'eau, avant de devenir ces "cousines" des crêpes sucrées, et moelleuses.


J'ai récemment fait l’acquisition d'un moule a gaufre, mais je vais certainement en changer, car je trouve que les alvéoles ne sont pas assez profondes... En attendant mon nouvel investissement, j'utilise celui ci qui donne cependant une bonne gaufre pour le goûter.



Pour 6 personnes


Ingrédients :

100 g de farine

25 g de cassonade

15 g de beurre

3 CS rases de sucre en poudre blanc

125 ml de lait

2 œufs

1/2 CC de sel


Préparation :

Séparer les blancs des jaunes d’œufs

Monter les blancs en neige en y incorporant petit a petit le sucre blanc, il faut obtenir une meringue. Couvrir de film alimentaire et réserver au frais.

Faire fondre doucement le beurre, sur feu doux, jusqu'à obtenir un "beurre noisette", il doit être ambré et avoir une légère odeur de noisette (d'où le nom de ce beurre fondu 😉 utilisé en pâtisserie). Réserver pour laisser refroidir.

Pendant ce temps, mélanger la farine tamisée, avec la cassonade et le sel. 

Séparément, fouetter ensemble le lait et les deux jaunes d’œufs et les incorporer doucement, TOUT EN FOUETTANT, au mélange de farine.

Mélanger au fouet, et ajouter le beurre fondu, mélanger encore jusqu'à obtenir une préparation homogène.

Filmer et réserver au frais 1/2 heure.

Après le temps de repos écoulé, mélanger délicatement les blancs en neige à la pâte.

Faire chauffer, le gaufrier, le huiler un peu, et verser dans ses alvéoles une louche de pâte, (pas de trop où c'est le débordement assuré...)

Laisser faire le gaufrier, et vérifier la cuisson au bout de deux minutes, continuer un peu si elles sont trop blanches.

Servir avec un peu de sucre glace (c'est comme ça que je les préfère...), ou pour les plus gourmands, pâte à tartiner, confiture, chantilly... 

Articles les plus consultés